Il vous est possible de déposer une plainte pénale contre le ou les employé(s) soupçonné(s) de détournement de fonds. Cependant, vous devez pouvoir amener suffisamment d’éléments aux autorités pénales afin qu’elles entrent en matière sur votre plainte. Il vous faut donc investiguer à l’interne de l’entreprise dans le but de recueillir, de manière légale, des éléments de preuves utilisables dans le cadre d’une procédure judiciaire contre un tiers ou a tout le moins permettant de documenter vos soupçons. De ce fait, l’investigation doit être exécutée de manière irréprochable et dans un cadre légal strict.

 

L’investigation aura pour but de découvrir les employés ou les tierces personnes potentiellement impliquées afin de démontrer qu’il y a effectivement des soupçons fondés d’une telle fraude. Pour ce faire, le mode opératoire doit pouvoir être décelé, des preuves doivent pouvoir être amenées, tels que des documents, e-mails et relevés de flux financiers. De même, le montant estimé de la fraude doit pouvoir être calculé de manière aussi précise que possible.

 

Une telle investigation devra être réalisée discrètement afin d’empêcher la collusion entre employés potentiellement impliqués et la destruction de preuves. La prise en considération d’une enquête officielle effectuée par les autorités de poursuite pénale et la nécessité d’assurer l’intégrité des éventuels moyens de preuve doit aussi être une priorité dans l’éventualité où une plainte devait être déposée.

 

Il pourra également important de profiter de cette investigation afin de détecter les vulnérabilités des processus de travail et des contrôles effectués dans le but d’améliorer le système de contrôle interne de l’entreprise et d’éviter la survenance de ce type de risque à l’avenir.