Puis-je m’opposer à mon extradition car toute ma famille vit en Suisse ?

Oui, mais cela est rarement admis.

Dans certaines situations tout à fait particulières, la jurisprudence a reconnu que l’extradition d’une personne vivant en Suisse et ayant toute sa famille en Suisse  peut conduire à une violation de l’art. 8 CEDH dès le moment où elle a pour conséquence de détruire les liens familiaux.

Un récent arrêt du Tribunal fédéral a admis cette solution et refusé une extradition vers l’Espagne dans le cas d’une mère qui s’occupait de ses trois enfants de 11, 13 et 15 ans.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire